Des « fâchés » et non des « fachos »

Au vu des résultats du 1er tour des élections présidentielles, la déception est là vu que le candidat Jean Luc Mélenchon n’est pas qualifié pour le second tour. Cela veut dire que le programme l’avenir en commun ne sera donc pas représenté
le week-end du 24 Avril. En revanche le week-end dernier, une réalité est apparue : Jean Luc Mélenchon est arrivé en tête à la Réunion et dans la plupart des outre-mer. Voilà un autre message d’une population abandonnée par Paris durant ce quinquennat d’Emmanuel Macron.

Parallèlement, les peuples des outre-mer, à travers ce vote, ont lourdement sanctionné Emmanuel Macron. Après le mouvement des gilets jaunes, après les différentes manifestations aux Antilles, on constate une vraie révolution citoyenne dans les urnes. Dimanche dernier était un véritable message d’espoir face aux problèmes rencontrées par les populations. L’espoir dans un programme qui s’appelle l’avenir en commun. L’élimination de Jean Luc Mélenchon pour le second tour doit aussi nous faire comprendre que le système est verrouillé, car sinon, comment comprendre que seul le score de Jean Luc Mélenchon n’a pas été détecté par les sondeurs, même pas détecté dans la marge d’erreur. Il n’y avait-il pas là une volonté de manipuler la population pour un résultat que nous savons tous, l’élimination du programme l’avenir en commun.

Autre constat, le vote des Réunionnais et des Ultramarins en faveur de Marine LE PEN est un vote de « fâchés » et non de « facho » et cela s’amplifiera encore le dimanche 24 avril 2022. Le programme de l’avenir en commun pouvait transformer ces votes de « fâchés » en vote d’adhésion car l’Avenir en commun a pour objectif de ne laisser personne sur le bord du chemin.

Mes amis et moi continuons les consultations afin d’écouter les gens et d’être au plus près de leurs préoccupations. Pour autant, continuons à écouter et à comprendre les habitants du territoire. À l’issue de cette consultation, des rencontres sur le terrain, des messages reçus, je donnerai une vision claire et nette pour le deuxième tour. Encore une fois je remercie celles et ceux qui ont accordé leur confiance au programme de l’avenir en commun et je lance un appel pour que nous restons mobilisés et soudés.

Le 3ème tour sera décisif et les préoccupations de la population seront au cœur de l’élection législative.

Jean-Hugues RATENON, Député de la Réunion

Chaque contribution publiée sur le média nous semble répondre aux critères élémentaires de respect des personnes et des communautés. Elle reflète l’opinion de son ou ses signataires, pas forcément celle du comité de lecture de Parallèle Sud.

A propos de l'auteur

Vous pouvez aimer ceci