Doit-on planifier notre mort pour partir dignement ?

cimetière mort décès

LIBRE EXPRESSION

Elle est belle notre Société ! Un rappel au cas où certains ont oublié. La société est constituée d’humains.

Avant que ces personnes décèdent, elles ont fait partie de nous, on les a aimées, partagé des moments, on a ri, pleuré, dansé, chanté…

Le Serment d’Hippocrate vous parle t-il ? Pour les personnes qui épousent le métier médical :  Oui  …qui dit entre autre :

« En qualité de membre de la profession médicale, je prends l’engagement solennel de consacrer ma vie au service de l’humanité ; je considérerai la santé et le bien-être de mon patient comme ma priorité; je respecterai l’autonomie et la dignité de mon patient ; je veillerai au respect absolu de la vie humaine ; etc. ».

Beaucoup de familles sont dans la souffrance, perdues lorsqu’un membre de leur famille décède à son domicile.

En cas d’absence du médecin traitant, difficile de trouver un médecin qui veuille bien se déplacer pour constater le décès et cela depuis un certain nombre d’années et qui s’est malheureusement accentué depuis 2020 ; on se fiche de la douleur de la famille, on se fiche de Notre Mort… Où est passée votre déontologie ?  

Réveillez-vous et arrêtez de bâcler votre travail ; prenez le temps de discuter avec vos malades ; prenez le temps de les soigner….on n’est pas seulement un n° de sécurité sociale.

Ou est-ce   une question d’honoraires ? Soyez honnête, dites-le-nous… nous sommes tout ouïe.

Même chose pour un rapatriement de corps : Sans compter la gestion administrative qui est lourde à faire pour que notre mort puisse aller dans sa dernière demeure, on est confronté à la lenteur des administrations.

Pensez-vous qu’on a le choix de la date de notre mort ?

La dernière qui est la meilleure concerne une des Pompes Funèbres située à Saint-André : on ne travaille pas le week-end ! Oui, vous avez bien lu !  Pourquoi paye-t-on une mutuelle alors ? Pourquoi a-t-on des surprises sur des frais supplémentaires ? Si on n’a pas des économies, on fait comment par rapport au souhait de la personne disparue ?

Célébrer la dernière messe de notre mort ?  Même problème, on ne peut pas… Réponse faite : trouvez une autre église, il y a un mariage, et ensuite la messe religieuse. Doit-on comprendre que la vie prime sur la mort ? je réitère ma pensée : Doit-on planifier sa mort ?

Il faut qu’on appartienne à des familles aisées pour que la douleur ait un sens ?

Que font nos hommes politiques ? Que font nos Députés ? Ne pensez-vous pas que c’est une des causes à mener une vraie réflexion et à défendre de toute urgence ? Ne voyez-vous pas que notre société part en vrille ? Jouez votre rôle bon sang ! Ecoutez nous et défendez nos causes ! Soyez des acteurs et plutôt que faire de la figuration !

Est-ce qu’il faut qu’un des membres de votre famille soit confronté à la situation pour comprendre tout ce que les familles lambda vivent ? 

Ma tante est partie le 14 juillet 2022, elle avait 68 ans… Elle aimait la vie, sa famille, et par-dessus tout son île.

Je t’aime ma chérie…. Continue à briller dans notre cœur et surtout envole toi, n’aies pas peur.

Je te promets avec mes moyens que je me battrai pour que le système change.

Je te promets par amour pour toi de continuer à défendre les petits retraités, les oubliés de cette société.

Françoise Fontaine de l’Est

Chaque contribution publiée sur le média nous semble répondre aux critères élémentaires de respect des personnes et des communautés. Elle reflète l’opinion de son ou ses signataires, pas forcément celle du comité de lecture de Parallèle Sud.

A propos de l'auteur

Vous pouvez aimer ceci