Esprit de l’argent de Noël es-tu là ? Si oui, paye trois fois !

LIBRE EXPRESSION

Voici arrivé le temps des tables installées spécialement pour les emballages cadeaux au milieu des allées des centres marchands ou à leurs points d’arrivée et de sortie.

Dans ces centres, la plupart des enseignes proposent également un espace éphémère dédié aux emballages de la période de Noel. 

Ah ! Cette ambiance nous immerge  dans la joie de la fête et du partage, elle nous propulse d’avance dans la joie qui va exploser au moment du déballage de cadeaux.

Pour ajouter en plus à cette émotion fébrile, oscillant entre l’excitation de l’attente du réveillon et l’exaspération des bouchons plus gros aux abords de ces centres commerciaux, on voit mieux les gens qui se préoccupent des autres gens, dont ceux qui  pensent aux enfants hospitalisés. 

C’est admirable, ces personnes-là veulent offrir à ces enfants-là, « isolés » de leur famille et tristes peut-être, un cadeau surprise pour tenter d’alléger le manque de la fête en vrai.  Pour cela, elles emballent elles-mêmes les cadeaux des clients gratuitement, avec un badge « bénévole » sur le tee-shirt, en espérant que l’offreur du cadeau participe à l’humble boite posée sur la table, dont le contenu servira à acheter un cadeau pour les enfants de l’hôpital.

Alors, ces personnes emballent des cadeaux pendant plusieurs heures en espérant que le contenu de la boîte permettra d’acheter des « choses » dans le lieu même où ils sont en train de s’activer pour les enfants de l’hôpital. 

Parce qu’en plus de ne pas être rémunérées pour le travail qu’elles font sur place, il n’est pas non plus prévu que  le magasin qui a daigné accorder un espace fournisse quelques cadeaux pour les enfants de l’hôpital. Ce magasin a déjà eu la gentillesse de leur permettre de faire des paquets cadeaux pour ses clients. Le bénévole dit «  déjà, il veut bien nous prêter le stand ». Ah, le magasin bénéficie seulement de ce service gratuit,  il ne va pas exagérer en offrant une peluche, une carte Pokémon, encore moins un kit-expert-jardinier-en-plastique à renouveler l’année prochaine !

Donc, le client achète le cadeau. Le client paye, s’il veut, l’emballage du cadeau. Le bénévole donne son bon cœur et son temps en espérant que ça rapporte quelques euros pour autrui. Le magasin bénéficie du service émouvant  des bénévoles. Le magasin s’enrichit à la grande récréation magique de Noël. Mais comme le reste de l’année en fait. 

Kala Livalisse

Chaque contribution publiée sur le média nous semble répondre aux critères élémentaires de respect des personnes et des communautés. Elle reflète l’opinion de son ou ses signataires, pas forcément celle du comité de lecture de Parallèle Sud.

A propos de l'auteur

Vous pouvez aimer ceci