Faire le choix de la République pour faire barrage à l’extrême droite 

[LIBRE EXPRESSION]

Les Réunionnaises et Réunionnais ont choisi de placer en tête Jean Luc Mélenchon, le candidat du progrès, le candidat du peuple. 

Je me réjouis que les Réunionnaises et Réunionnais aient entendu mon appel à voter pour Jean Luc Mélenchon et je tiens à les remercier chaleureusement.  Ce message est net et sans ambiguïté. Il s’inscrit en écho aux résultats des Outre-mer. Il confirme et amplifie le résultat de 2017 où Jean-Luc Mélenchon était déjà arrivé en tête du premier tour de l’élection présidentielle à La Réunion. Ce choix traduit clairement les aspirations de nos concitoyens en faveur de plus de justice sociale, plus d’égalité, en faveur du pouvoir d’achat et de l’emploi, en faveur du développement durable.

A travers ce vote, les Réunionnaises et Réunionnais ont exprimé leur volonté de changement vis-à-vis des politiques nationales qui, pendant des années, ont oublié les plus faibles et ont sacrifié les acquis du conseil National de la Résistance. Ce vote est d’abord un message d’espoir parce qu’il montre que les forces de progrès sont en tête à La Réunion.  Ce message nous conforte dans l’analyse de la situation de notre île. Les Réunionnaises et Réunionnais veulent plus de dignité, de respect, d’égalité, de justice. 

Mais ce vote du premier tour est aussi une mise en garde sérieuse, vis-à-vis de ceux qui veulent continuer à démanteler nos services publics, à imposer la retraite à 65 ans, à remettre en cause les 35 heures et conditionner le RSA. Il est aussi l’expression de la gravité de la situation sociale, du sentiment d’exaspération de la population et de la volonté de changement.

Les Réunionnaises et Réunionnais ont également exprimé leur adhésion au programme social et écologique, ambitieux pour les Outre-mer, porté par Jean Luc Mélenchon qui est venu à leur rencontre à La Réunion.  Dans l’immédiat, les deux candidats retenus pour le second tour de l’élection présidentielle, Monsieur Emmanuel Macron et Madame Marine Le Pen, ont la lourde responsabilité de prendre en compte l’expression du vote du premier tour. 

Le programme de Madame Le Pen tourne le dos aux valeurs de la République et à celle de la société réunionnaise. La haine et la peur de l’autre ne peuvent constituer un projet politique pour une société au bord de l’explosion sociale. La candidate de l’extrême droite est la candidate du recul de la démocratie, de la division et du chaos. C’est pourquoi, je demande aux Réunionnaises et aux Réunionnaises, solennellement, ce soir, de faire le choix de la République pour faire barrage à l’extrême droite 

C’est à un vote lucide et responsable que je vous appelle à ce second tour pour écarter le danger de l’extrême droite. Plus que jamais, après l’élection présidentielle, les candidats aux législatives auront la responsabilité et l’opportunité de porter la voix des Réunionnaises et Réunionnais qui se sont clairement exprimés lors de ce premier tour.

Huguette Bello

Chaque contribution publiée sur le média nous semble répondre aux critères élémentaires de respect des personnes et des communautés. Elle reflète l’opinion de son ou ses signataires, pas forcément celle du comité de lecture de Parallèle Sud.

A propos de l'auteur

Vous pouvez aimer ceci