La culture est morte à Manapany

Manifestation pour préserver l'accès aux jardins de Manapany le 15 novembre 2020. (Crédit photo : Collectif des usagers des Jardins de Manapany)

LIBRE EXPRESSION

Le Collectif des Usagers des Jardins de Manapany avait célébré la nature en ce début d’année et nous souhaitions Fêter la Culture ce 21 juin.

Manapany a toujours été un lieu de découverte culturelle.

Mais le Collectif a dû annuler sa Fête de la Musique car dimanche pendant les élections législatives, la mairie a émis un arrêté municipal interdisant tout rassemblement sur le place Luc Donat ce 21 juin jour de Fête de la Musique.

Selon la commune, la sécurité du public n’est pas assurée et le nombre de participant est «sous-évalué».

Pourtant, nous nous étions renseignés auprès de la mairie pour connaître les démarches : une simple demande d’occupation du domaine publique était requise. Ce que nous avons fait. Aujourd’hui, cette demande ne suffit plus… Face à la menace d’une forte amende et même d’une peine de prison, nous sommes très déçus de ne pouvoir célébrer la Musique sur la place Luc Donat (tout un symbole!). La culture est morte depuis plus  de 2 ans à Manapany, mais le Collectif non…la suite au prochaine épisode !!

Collectif des Usagers des Jardins de Manapany

Chaque contribution publiée sur le média nous semble répondre aux critères élémentaires de respect des personnes et des communautés. Elle reflète l’opinion de son ou ses signataires, pas forcément celle du comité de lecture de Parallèle Sud.

A propos de l'auteur

Vous pouvez aimer ceci