[Lecture] À l’aube de la 6ème extinction

A l'aube de la 6ème extinction

A L’AUBE DE LA 6E EXTINCTION : COMMENT HABITER LA TERRE

Cet excellent livre est l’œuvre de Bruno David, Président du Muséum National d’Histoire Naturelle, donc une référence dans le monde scientifique. Edité initialement chez Grasset, il est sorti cette année en livre de poche (livre de poche de l’année catégorie arts et essais). 

Le titre à lui seul donne le ton… A l’heure où tout le monde ou presque minimise les impacts des émissions de CO2 et de la course sans fin à l’extraction d’énergies fossiles ou autres, c’est un scientifique qui prend la plume. Il explique d’une manière à la fois claire, relativement facile à lire, et truffée d’exemples précis non contestables vers quoi nous allons…

Toutes les menaces qui pèsent sur la perte de la biodiversité sont les causes principales de ce qui ressemble à une 6e extinction. La planète en a déjà connu cinq, toutes avec des causes assez différentes, quoique… Le réchauffement climatique essentiellement dû aux émissions de CO2 produit des effets déjà terrifiants. Mais la fonte de la calotte glaciaire (« la banquise arctique a perdu 96% de sa surface en 35 ans ») qui va libérer le permafrost et des émissions de méthane ne feront qu’accélérer le processus. Il faut donc réagir rapidement, ce qui reste possible si les principaux responsables, c’est-à-dire ces grands groupes mondiaux et … les politiques qui leur sont plus ou moins asservis veulent bien prendre la mesure du problème. 

Il explique que non seulement des espèces disparaissent, mais que les espèces elles-mêmes perdent énormément d’individus, et à une vitesse assez vertigineuse. Il évoque les incendies, l’état de nos sols (la quantité d’insectes, de vers… est en chute libre, et on recourt aux engrais et aux pesticides à outrance), on macadamise, on cimente, on déboise, et on réduit de plus en plus les espaces naturels. La faune soit disparaît, soit se déplace, soit se concentre, avec tous les risques (virus entre autres) que cela génère. 

Bruno David écrit notamment : « on estime que 500 000 à un million d’espèces sont en train de décliner et que d’ici quelques décennies elles pourraient s’éteindre. L’homme et sa consommation sans cesse croissante d’espace et d’énergie en est la première cause. Si rien n’est fait, cette nouvelle crise majeure de la biodiversité aura bien lieu, et l’humanité, dont la survie et la prospérité dépendent de l’équilibre de des écosystèmes, pourrait, elle aussi, disparaître »

Ce livre est un véritable plaidoyer pour la survie de notre planète. L’auteur ne juge pas, il ne condamne pas, il apporte les éclairages scientifiques et propose quelques solutions pour éviter le pire. Les patrons et les actionnaires de ces très grands groupes qui détruisent notre planète à petit feu, et tous ces politiques, parfois moralisateurs, qui laissent faire, devraient tous lire cet excellent livre, car la réponse est d’abord entre leurs mains.

Dominique Blumberger

Chaque contribution publiée sur le média nous semble répondre aux critères élémentaires de respect des personnes et des communautés. Elle reflète l’opinion de son ou ses signataires, pas forcément celle du comité de lecture de Parallèle Sud.

A propos de l'auteur

Vous pouvez aimer ceci