[Lecture] Tout le bleu du ciel

melissa da costa tout le bleu du ciel

TOUT LE BLEU DU CIEL DE MÉLISSA DA COSTA (LIVRE DE POCHE)

Il y a des romans qui vous marquent plus que d’autres. Le roman de Mélissa Da Costa est de ceux-là. 

Sur un thème pas facile à aborder, tant la maladie d’Alzheimer fait peur, elle a réussi à écrire un roman à la fois optimiste et bouleversant. 

Emile, 26 ans, est détecté Alzheimer précoce. On lui annonce qu’il ne lui reste que deux ans à vivre… Il refuse alors de montrer sa déchéance à ses proches, et de subir leur compassion. Il décide d’acheter un camping-car, rédige une petite annonce en expliquant sa maladie, et qu’il recherche un(e) compagnon (compagne) pour partager avec lui ses derniers mois de vie et partir à l’aventure. A sa grande surprise, Joanne répond à son annonce. Elle n’explique rien, a, elle aussi, un drôle de parcours de vie qu’Emile découvrira en partie au cours de leur périple. 

Un périple où l’un et l’autre iront à la découverte d’eux-mêmes et de l’autre, fait de rencontres, de joies partagées, de peurs aussi, et d’une amitié profonde. La générosité, le retour à la nature, la confiance l’un dans l’autre, autant de valeurs présentes tout au long des pages de ce roman fleuve (plus de 800 pages). 

Et surtout, malgré les affres de la maladie qui progresse, une véritable leçon d’optimisme. Tout est abordé sans détour, mais avec tact, finesse, et l’envie d’avancer coûte que coûte. L’émotion, la sensibilité, sont présentes tout au long du roman. La maladie reste présente, mais l’un et l’autre, parfaitement « en osmose » la rendent bien plus supportable. Un roman vraiment bouleversant qui pose un regard très différent sur la maladie d’Alzheimer. 

A lire absolument !

Dominique Blumberger

PS : Dans le cadre du dernier festival réunionnais du court métrage, le film,  lauréat du prix du public, traite du même sujet, là encore avec un regard très positif : https://theatre-des-affinites.com/la-tartine/

Chaque contribution publiée sur le média nous semble répondre aux critères élémentaires de respect des personnes et des communautés. Elle reflète l’opinion de son ou ses signataires, pas forcément celle du comité de lecture de Parallèle Sud.

A propos de l'auteur

Vous pouvez aimer ceci