[4ème circonscription] Les candidats répondent à nos questions

ELECTIONS LEGISLATIVES

Un député sert avant tout à légiférer : à écrire des lois national. C’est la majorité élue à l’Assemblée qui pourra décider si, oui ou non, le gouvernement qui en découlera, fixera l’âge de la retraite à 65 ans, ou non. Ce sont les députés qui fixeront les grandes orientations de la politique de la France dans les cinq prochaines années.

Parallèle Sud a donc décider de recentrer le débat sur les enjeux législatifs à venir. Nous avons arbitrairement sélectionné onze questions :

1 Pour ou contre la retraite à 65 ans ?

2 Pour ou contre une allocation mensuelle de 1 000€ par étudiant ?

3 Pour ou contre le Smic à 1 400€ net ?

4 Pour ou contre 20 heures de travail obligatoire pour les allocataires du RSA ?

5 Pour ou contre la légalisation du cannabis ?

6 Pour ou contre la régularisation des sans-papiers ?

7 Pour ou contre le port du voile dans la rue ?

8 Pour ou contre le créole à l’école ?

9 Pour ou contre le shimaoré à l’école ?

10 Votre principale mesure pour sauver la planète ?

11 Dans quel groupe politique siégerez-vous à l’Assemblée nationale ?

Voilà les premières réponses…

Cette page sera complétée chaque vendredi jusqu’à l’élection des 12 et 19 juin prochain, au rythme de l’envoi des vidéos des candidats.

L’état des forces en présence

La 4ème circonscription englobe les communes de Saint-Pierre, Saint-Joseph, Petite-Île. Il s’agit d’une des plus grandes circonscriptions de l’île. Il est à noter qu’avec 5 femmes et 6 hommes, les candidats sont presque à parité, ce qui est loin d’être le cas partout sur l’île.

Le député David Lorion remet sa place en jeu et tentera de reconquérir l’électorat d’un territoire marqué par l’influence du chef LR Michel Fontaine. David Lorion (Les Républicains) appelle à un « dialogue » avec la majorité d’Emmanuel Macron dont le parti n’a d’ailleurs pas présenté de candidat face au député sortant.

Il comptera toutefois face à lui, la candidature de Sharif Bemat. Ce dernier se revendique du parti Renaissance (le nouveau nom de La République en marche d’Emmanuel Macron), bien qu’il n’ait pas reçu l’investiture.

Du côté gauche de l’échiquier politique, l’électeur aura le choix. On trouve Emeline K/Bidi, avocate de profession, soutenue par le vice président de Région et maire de Saint-Joseph, Patrick Lebreton, ainsi que par la présidente de Région, Huguette Bello. Elle représente la Nupes (nouvelle union populaire écologiste et sociale, le rassemblement de la gauche) sur la 4ème circonscription.

Ruth Dijoux, ancienne socialiste, directrice d’une association de mandataires judiciaires à la protection des personnes vulnérables, est investie par Génération écologie (les outre-mer sont en dehors des accords de la Nupes). Elle était sur la liste de Jean-Gaël Anda aux élections municipales de 2020.

Stéphane Albora, lui aussi, défend l’écologie, avec La Réunion plus verte, pendant départemental de Saint-Pierre plus verte, force d’opposition à la majorité de la municipalité sudiste. Il s’était présenté aux dernières élections départementales dans le canton Saint-Pierre 1. L’artiste saint-pierrois Richard Riani viendra sans doute défendre les actions de son mouvement Rassemblement des citoyens réunionnais, qu’il a créé récemment, et qui figurait sur la liste de Philippe Cadet lors des dernières élections régionales.

Le débat sera nettement marqué par l’empreinte des crises sociales de ces dernières années (gilets jaunes, retraites, crise sanitaire…). On assiste en effet à l’arrivée dans le jeu de plusieurs novices issus directement de la société civile : Patricia Hoareau (les Patriotes), Rudy Thazard (sans étiquette), Isabelle Payet (sans étiquette). Annie-Claude dite Saphia Boucher pour le Rassemblement national.

De son côté, Serge Latchoumanin (lutte ouvrière), ancien syndicaliste de la CGTR, s’était déjà présenté aux élections législatives de 2017.

JSG

Les candidats de la 4ème circonscription :

Ruth Dijoux (Génération écologie), Isabelle Payet (sans étiquette), Annie-Claude dite Saphia Boucher (Rassemblement national), Serge Latchoumanin (lutte ouvrière), Sharif Bemat (sans étiquette), Stéphane Albora (écologie, la Réunion plus verte), David Lorion (Les Républiains), Rudy Thazard (sans étiquette), Richard Riani (Rassemblement des citoyens réunionnais), Patricia Hoareau (les Patriotes), Emeline K/Bidi (Nupes).

Parallèle Sud est un nouveau média réunionnais, indépendant. 🌾 Il a vocation à vivre uniquement des dons de ses lecteurs. Pour contribuer à son existence pérenne, vous pouvez faire un don ponctuel ou mensualisé, du montant que vous voulez. Ce don est défiscalisable à 66%. ⬇️

A propos de l'auteur

Sur le même thème