Libertés et vote des citoyens

[LIBRE EXPRESSION]

De nombreux citoyens, à la Réunion comme ailleurs, s’expriment négativement sur les “consignes de vote” qui fleurissent actuellement pendant l’entre deux tours. ”Zot y croit que nous les plus couillons que zot ou quoi! “

Dans ce cadre, nous partageons avec vous des exemples de courriers dénonçant selon eux des tentatives d’ingérence démocratique.

Le maire de Toulon appelle à voter pour un des deux candidats à l’élection présidentielle et une électrice réunionnaise s’émeut de cette prise de position d’un élu, reçue dans toutes les boîtes aux lettres de la ville. Une autre dans l’île s’inquiète pour les mêmes raisons.

L’article 3 de la constitution établit que la souveraineté nationale appartient au peuple et qu’aucun individu ne peut s’en attribuer l ‘exercice.Le suffrage est universel, égal et secret.

Le processus électoral a pour objectif que le vote se déroule dans des conditions permettant le choix démocratique des électeurs et des électrices : règles fondamentales d’impartialité, d’égalité de traitement des candidats, d’équité du temps de parole, pour permettre un choix ÉCLAIRÉ du corps électoral.

Ces principes étant rappelés, ces appels au vote sont en tout cas considérés par un certain nombre de nos lecteurs comme une tentative de rapt de leurs libertés fondamentales. 

Dominique du Comité de lecture

J’aimerais juste sensibiliser les gens: sommes nous des enfants? Des ignares ? Pour que l’on nous dicte nos choix? Nous n avons pas notre propre jugement ? Ceux  qui ont voté, comme les abstentionnistes le font en leur âme et conscience et s’il y a autant de non votants ou bulletins blancs/nuls c’est bien qu’il y a un souci et que personne n’en tient compte.

Depuis 2002, qui de la droite, de la gauche ou du centre a pris en compte le ras le bol citoyen, les inquiétudes du peuple traduits par les votes FN et Jean Marie Le Pen au second tour? Personne.

Nous avons vu ce qu’a donné la politique Macron et nous n’en voulons plus. 

Plus de masque, plus d’injection, plus de restriction.

Les GJ étaient dans la rue depuis 2018 et vous, les politiciens, n’avez rien compris! Vous trahissez sans vergogne vos concitoyens, vos frères/sœurs. 

Au lieu de cautionner ce système corrompu, pourquoi vous ne dénoncez pas les pressions? Chantages? 

Est ce normal qu’un maire 974 explique qu’il se sent contraint à parrainer. Sans ça, il n’aura pas les subventions voulues pour sa commune ?

Cet argent, je vous le rappelle, est le NÔTRE, NOS IMPÔTS, NOS TAXES.

Où est la transparence promise par Mme Girardin ? 

Il est temps de reprendre le contrôle de nos vies et d’être solidaires entre nous car ils vont nous manger tout cuit.

Aurore Rudy Gigant

A propos de l'auteur

Vous pouvez aimer ceci