Message aux faiseurs de tables et aux proches de la Conférence des Mille

Entrée de Saint-Denis

Libre expression

Du mercredi 21 Avril 2022

A la suite des différentes réunions tenues à travers l’île ces derniers mois, la préparation de La Conférence des Mille et des Etats généraux se précise.  La réunion du 25 Mars a permis de dresser le schéma suivant : Conférence des Mille (Identité, présence, responsabilité réunionnaises) ; Etats Généraux (ce que veut le Peuple réunionnais) ; Conférence territoriale élargie (négociation du contenu des États Généraux avec le Gouvernement notamment).  

Trois éléments importants sont apparus:

Ceux qui s’intéressent à La Conférence des Mille, de plus en plus nombreux, commencent à prendre conscience du fait que l’application des trois déclarations de La Conférence (que beaucoup tiennent encore pour négligeable) est le préalable à tout le reste: si notre identité réunionnaise n’est pas reconnue, si nous sommes tenus à l’écart et ne sommes pas les responsables des décisions qui nous concernent, tout ce que nous ferons sera de l’agitation, tout ce que nous pourrons faire sera brisé le jour où nos vrais responsables le jugeront bon. Pour sauver les apparences et au nom du patrimoine, ce que nous sommes et ce que nous faisons sera folklore. 

Recueillir les doléances

L’équipe qui avait été constituée pour la réunion prévue le 30 novembre dernier sera relancée pour préparer la prochaine Conférence dont le projet sera soumis aux faiseurs de tables. 

Ceux qui s’intéressent à La Conférence des Mille ont encore montré leur impatience pour que les problèmes qu’ils jugent prioritaires soient pris en considération et traités. Cela sera l’objet des Etats Généraux. C’est en raison de cette impatience que, dès maintenant, un des objectifs sera l’établissement d’un schéma d’organisation (commissions, synthèse, etc.) le plus tôt possible et la possibilité de recueillir, classer, hiérarchiser, répartir les doléances de chacun. Un appel est lancé à ceux qui seront intéressés par l’organisation des Etats Généraux.

L’élément nouveau qui résulte directement des petites réunions tenues localement dans le pays, c’est le rôle que pourrait jouer La Conférence territoriale élargie, structure politique rassemblant majorités et oppositions des assemblées et les parlementaires. Cette structure d’union serait, en effet, habilitée pour négocier avec le Gouvernement notamment, les conclusions des Etats Généraux. Les élus, comme l’a fait remarquer un intervenant le 25, ne se tiennent pas tenus par un mandat impératif du Peuple et le montrent largement. Mais dans le cadre de l’entreprise de retour, de retrouvailles et de résurrections réunionnaises, rien ne s’oppose à une relation positive entre les conclusions du Peuple et ses élus.

104 personnes ont signé leur volonté d’être faiseurs de tables. 143 personnes qui les entourent généralement, s’intéressent de près à La Conférence des Mille. La réunion du 25 mars a montré la diversité des faiseurs de tables actuels. La liste des candidats n’est pas close.

L’équipe de la Conférence des Mille

A propos de l'auteur

Vous pouvez aimer ceci