Nouveau message aux faiseurs de tables et aux proches de la Conférence des Mille

Paul Hoarau

LIBRE EXPRESSION

Du mercredi 27 avril 2022

Kaf, sinois, malbar, yab, Zarab, Réunionnais ! La varangue, la cour, l’agora, Réunionnais !

Animiste, bahà’ie, bouddhiste, catholique, hindou, juif, Réunionnais ! Autonomiste, assimilationniste, indépendantiste, Réunionnais !

Tous réunionnais !

Chacun vit sa vie, défend sa cause, milite pour son idéal, mais tout le monde respecte tout le monde et tout le monde construit ensemble aujourd’hui, au jour le jour, notre Réunion, pierre par pierre, qui dans son champ, qui dans son atelier, qui dans son studio ou sur la scène, qui sur son chantier, qui dans son magasin, qui dans son bureau, qui dans sa classe, dans son église, son koïlou, sa mosquée, sa synagogue, son temple.

Mais les actions d’individus isolés, les manifestations de groupes dispersés, les candidatures de politiques, les dispositifs, les crédits, n’y pourront rien si le Peuple, à tous les niveaux de la société, au niveau local, au niveau national, au niveau régional, au niveau mondial, est absent. A chacun de ces niveaux, les individus, les associatifs, les professionnels ou les politiques, doivent sentir derrière leurs initiatives, leurs efforts et leurs actions, le poids de la présence du Peuple.

C’est cette présence, cette vigilance, ce poids du Peuple qui, d’une façon générale et permanente portera les initiatives, et les actions particulières des uns et autres, pour qu’elles soient protégées, soutenues, durables et c’est ce poids qui limitera les malheurs qui traversent toute société : les délinquances des cols blancs comme des droits communs, les dominations des monopoles, les rackets, la corruption, les injustices, l’arbitraire, etc.

Préparation de la Conférence des Mille

Encore faut-il que le Peuple de La Réunion, à notre niveau, affiche son identité, manifeste sa présence et assume ses responsabilités. C’est possible. C’est le but de La Conférence des Mille pour dire kisa noulé, nou léla, sé noukifé. La Conférence des Mille va se faire avec les Faiseurs de tables. Un Faiseur de table c’est une personne qui amène neuf personnes avec elle pour signer Les Fondamentaux. Les Fondamentaux, ce sera un grand livre qui développe les trois points kisa noulé, nou léla, sénou kifé.

Nous sommes, aujourd’hui, 104 Faiseurs de tables, c’est-à-dire au moins mille vingt personnes pour La Conférence. La liste n’est pas close. Si vous avez des amis qui veulent être Faiseurs de tables, qu’ils envoient à Marie-Thé ( [email protected] – Gsm : 0692 64 38 59) leur nom, prénom, adresse postale, adresse mail, n° de téléphone, en lui disant : « Je veux être Faiseur de table. » – Marie-Thé leur enverra immédiatement :

  1. un exemplaire des Fondamentaux – 2. Une copie du PV de la réunion des faiseurs de
    table du 25 mars. Et chaque semaine ils recevront un « Message » pour la préparation de
    la Conférence.

Paul Hoarau

A propos de l'auteur

Vous pouvez aimer ceci