Ancien skieur de niveau mondial, Zélimir Vukovic, directeur d’école à La Réunion : De la passion à la raison

[Portrait] Le skieur olympique devient directeur d’école

ZÉLIMIR VUKOVIC, ANCIEN SKIEUR DE NIVEAU MONDIAL DEVENU DIRECTEUR D’ÉCOLE : DE LA PASSION À LA RAISON

Zélimir Vukovic a participé aux mondiaux de ski et aux JO de Turin. Il est aujourd’hui directeur de l’école Lenepveu à Saint-Joseph après un parcours de vie pas vraiment banal…

Son nom nous indique de suite qu’il n’est pas créole ! En effet, Monsieur Vukovic est né d’un papa serbe et d’une maman française. Son père est parti de Serbie en 1968 pour travailler aux usines Peugeot à Sochaux (Franche-Comté). Installé sur le pays de Montbéliard, marié à une ouvrière, les premières années sont difficiles. Zélimir, né en 1983, a pratiqué le karaté, la natation, mais a découvert le ski dès l’âge de 3 ans, et commencé les compétitions vers six, sept ans.

Son talent est très vite remarqué. « Mon papa aurait rêvé pratiquer un sport de haut niveau, il croyait beaucoup aux valeurs du sport et m’a poussé à vivre ma passion. Le ski ça coûte cher, alors mes parents se sont privés de loisirs et ont fait de gros efforts financiers pour m’aider à atteindre le haut niveau » (ils feront de même pour deux autres enfants). Il devient l’un des meilleurs Français dans sa catégorie d’âge. À seize ans, il intègre la section Sports Etudes des Rousses dans le Jura. « Mon papa, alors chauffeur de bus, faisait deux fois par semaine pendant trois ans l’aller-retour en voiture pour aller me chercher le vendredi et me ramener le dimanche ». 

Dans les 50 meilleurs mondiaux

Une grande partie de la famille de son papa étant restée au pays, Zélimir va très régulièrement en Serbie et parle serbe couramment. « Mon papa est fier de son pays d’origine, très attaché à sa culture et ses racines, nous, ses enfants, nous sommes franco-serbes, et nous partageons cette même fierté ». Le niveau en France étant très élevé (Grange, Lizeroux dans les tout meilleurs mondiaux), il participe dès l’âge de 16 ans aux championnats seniors de Serbie, et dès l’année suivante est le meilleur en slalom spécial.

Peu à peu, il glane les points qui lui permettent de participer à des coupes du monde sur des sites célèbres : Kranjska Gora, Adelboden… Figurant dans les 50 meilleurs mondiaux, il participe pour la Serbie aux slaloms spéciaux des mondiaux en 2005 (Bormio) et 2007 (Are). Et surtout, il a l’honneur d’être l’unique représentant serbe aux JO de Turin en slalom spécial. « Pour moi, les JO, c’était l’aboutissement de ma carrière, une fierté unique pour moi et pour les miens, l’un des moments les plus forts de ma vie ». 

Ancien skieur de niveau mondial, Zélimir Vukovic, directeur d’école à La Réunion : De la passion à la raison
Zélimir Vukovic, l’unique représentant serbe aux JO de Turin en slalom spécial.

Vient alors le choix de continuer ou pas, sachant qu’il n’était au tout meilleur niveau mondial, commençait à saturer, car il ne vivait que pour le ski. En 2008, il met fin à sa carrière. « L’école m’a beaucoup apporté, mes parents qui ont arrêté leurs études tôt la voyaient comme un véritable ascenseur social. J’étais plutôt à l’aise avec les enfants que j’encadrais en cours de ski, j’avais une licence, j’ai donc décidé de préparer le concours de professeur des écoles ». Le concours en poche, il débute alors une carrière d’enseignant dès 2008. 

Pourquoi La Réunion ? 

« Deux de mes sœurs sont installées depuis longtemps à La Réunion. J’y suis venu en vacances en 2006, puis en 2011 et j’ai eu un vrai coup de cœur notamment pour la beauté et la richesse de ses paysages. Ma femme a obtenu une mutation en 2014, je me suis mis en disponibilité pour la suivre. Pendant deux ans, j’ai fait de nombreux métiers : carrossier, travailleur dans le bâtiment, dans une imprimerie, … Du coup, je suis devenu plutôt bricoleur ! ». Toujours passionné de sport, il continue bien sûr de skier lors de vacances en métropole, et pratique désormais le trail où il « s’éclate ». Déjà deux grands raids à son actif !  

Ancien skieur de niveau mondial, Zélimir Vukovic, directeur d’école à La Réunion : De la passion à la raison
Zélimir Vukovic dirige l »école Lenepveu à Saint-Joseph.

« J’habite et j’enseigne à St Joseph où je suis depuis l’année dernière directeur de l’école Lenepveu. J’aime beaucoup ce que je fais, avec les enfants bien sûr, mais aussi dans mes tâches de direction où j’ai appris à m’organiser. J’aime surtout être le moteur de projets que nous menons en équipe avec toutes les classes et qui créent une vraie dynamique d’école ». D’ailleurs, en février de cette année, l’école Lenepveu a organisé la Semaine Olympique et Paralympique » (voir le reportage de Mon Saint-Jo) en y associant le collège voisin et plusieurs écoles. Au menu, tous les symboles : serment, flamme, drapeaux, défilé, pour une cérémonie haute en couleurs et un défi sportif, qui ont rappelé à cet « olympien » de biens beaux souvenirs. 

Dominique Blumberger

Parallèle Sud est un nouveau média réunionnais, indépendant. 🌾 Il a vocation à vivre uniquement des dons de ses lecteurs. Pour contribuer à son existence pérenne, vous pouvez faire un don ponctuel ou mensualisé, du montant que vous voulez. Ce don est défiscalisable à 66%. ⬇️

A propos de l'auteur

Sur le même thème