Réaction à l’article « Le Fah’âme trace sa piste »

randonné dans les hauts du sud

LIBRE EXPRESSION

Je souhaiterais réagir à l’article « Le Fah’âme trace sa piste »

L’appel à projet lancé par le GAL Sud, soutenu par les fonds européens est une grande mascarade. L’objectif était la valorisation artistique des sentiers des hauts du sud de l’île. Je suis la seule compagnie artistique à proposer cette activité pleinement. Ils se sont fortement inspirés de mon travail pour lancer cet appel à projet, qui était censé se terminer le 31/12/21.

J’ai candidaté vers la mi-novembre 2021, ils m’ont répondu que les fonds étaient déjà utilisés et qu’ils avaient déjà choisi leur prestataire. Cela me semble illégal comme pratique dans un appel à projet public.

Ils ont ajouté qu’ils ont choisi des « petits » prestataires, comme le théâtre Luc Donat, ou la compagnie Karanbolaz déjà conventionnée avec l’état, ou encore Gilbert Pounia, vers qui Amine Valy est parti demander directement en personne s’il voulait participer à l’appel à projet, là encore, pour un service instructeur public, cet pratique me semble illégale.

Je n’étais pas étonné qu’ils m’écartent de l’appel à projet, quand bien même mon entreprise était celle qui avait le plus de chance au regard de son expérience dans le domaine, car j’avais déjà dénoncé leurs pratiques douteuses de paiement sur les projets européens, mais qu’ils choisissent et dépensent l’ensemble des fonds publics avant même la fin de l’appel à projet, ils sont tellement intouchables qu’ils ne se cachent même plus de ce type de pratique. Ce qui est dommage, vu les enjeux pourtant publics.

Maintenant vous avez l’autre version que celle du discours bien lissée d’Amine Valy,

En vous remerciant pour la lecture,

Bonne journée à vous

Benjamin Clément, Balades-Créatives

Chaque contribution publiée sur le média nous semble répondre aux critères élémentaires de respect des personnes et des communautés. Elle reflète l’opinion de son ou ses signataires, pas forcément celle du comité de lecture de Parallèle Sud.

A propos de l'auteur

Vous pouvez aimer ceci