Vive la technologie

smartphone foule jeune

LIBRE EXPRESSION

Entre smartphones et mobilité Bluetooth

Quand notre espace public est pollué….

Depuis plusieurs mois, vous, cher(e)s concitoyen(nes), êtes confronté(es) à ce nouveau double concept : 

– les personnes qui «parlent» au téléphone en mettant le haut-parleur, pout nous faire profiter de tous leurs échanges….de la vie de la famille, du village….

– Les personnes qui se promènent avec leurs enceintes (pas leur femmes qui peuvent l’êtres, mais leurs appareils Bluetooth..) pour nous faire profiter de leur(s) musique(s) généralement très instructives ….

Sinon ? A quoi ça sert ?

Petit rappel historique

C’est en 1973 que la première démonstration du fonctionnement d’un téléphone portable a eu lieu, à New York, par M. Martin Cooper, Directeur de la recherche chez Motorola. Ce premier test a permis de montrer qu’il était possible de communiquer (par téléphone bien évidement) sans être dépendant d’un fil électrique. Ce n’est que 10 ans plus tard que le 1er téléphone portable sera commercialisé.

Il faudra attendre les années 2000 pour que la mobilité téléphonique se mette en place et se développe sur toute la planète.

Et c’est dans les années 2000 que le Bluetooth a été créé et s’est «offert» au public, détenteur cependant d’un smartphone compatible avec cette technologie. Le Bluetooth, sous toutes ses formes, s’est démocratisé.

Aujourd’hui nous sommes près de 8 milliards d’habitants sur la planète, et près de 5,5 milliards d’habitants possèdent un smartphone et près de 5 Milliards l’utilisent pour Internet……

En 2018, près de 4 milliards d’utilisateurs de smartphones utilisent cette technologie.

Dont ceux qui nous polluent notre environnement, dans l’espace public, dans les transports en commun……

Bref, bien, revenons en au fait (ce qui en soit est une redondance des mots d’avant la parenthèse).

Vous imaginez bien que depuis 1973, les smartphones ont connu un développement technologique important dans leur conception.

Pensés par des ingénieurs, produits par des techniciens spécialistes, des personnes ayant été diplômées par les plus grandes écoles et universités du monde, ils ont été pensés et conçus pour une utilisation normale : la possibilité de répondre ou de faire un appel téléphonique via un micro et un récepteur intégrés…

D’où le nom… Téléphone portable.

Certes, depuis, des applications diverses et multiples sont venues compléter les capacités des smartphones.

Mais, et pour en revenir au début de cet article, aujourd’hui nous en sommes tous témoins.

De plus en plus de personnes nous font «participer» à leur vie via des smartphones en mode haut parleur ou pire, en diffusant via le système Bluetooth leur musique…. qui vient parasiter et polluer les vies de nos concitoyen(nes).

Pourquoi faire ?

Que le développement technologique nous permette de pouvoir rester en contact avec notre famille, nos amis, nos relations professionnelles….

Oui ! Merci.

Que le développement technologique nous impose d’entendre la vie de nos concitoyens ?

Non, Merci

Le monde tel qu’il est, n’apporte pas beaucoup de confort et de sécurité pour les 8 milliards d’êtres  que nous sommes sur cette magnifique planète.

Par habitude, par envie de provoquer, de montrer qu’on existe…. ou parce qu’on se fout de la présence de l’autre….. certaines personnes agissent ainsi : 

– Il y a ceux qui ont la chance d’avoir du temps pour réfléchir sur le sort de la planète et des générations futures… et qui s’inquiètent

– Il y a ceux qui s’interrogent juste sur leur sort….. Et j’espère que la planète pense à eux

– Enfin, hélas, il y ceux qui ne pensent qu’à eux……

Alors, juste 2-3 trucs :

– vivre «Ensemble» est un préambule de notre Constitution.

– le respect de l’autre, quelles que soient ses convictions religieuses ou politiques, est inscrit dans Notre Constitution.

Alors, on fait quoi ?

Que vous ayez n’importe quel smartphone de dernière génération, ou pas, ….. et une belle enceinte Bluetooth….

– On s’en fout d’entendre la vie de votre famille quand on attends le bus, le train….

– Votre musique balancée en pleine rue via votre vélo, votre moto ou votre auto…

On n’en a rien à foutre !

Le respect de toutes et tous, passe aussi par là.

OVanD

Chaque contribution publiée sur le média nous semble répondre aux critères élémentaires de respect des personnes et des communautés. Elle reflète l’opinion de son ou ses signataires, pas forcément celle du comité de lecture de Parallèle Sud.

A propos de l'auteur

Vous pouvez aimer ceci