18 pompiers réhabilités dans leurs droits

[LIBRE EXPRESSION]

La FA-FP, qui regroupe le syndicat autonome des pompiers majoritaire au SDIS, le syndicat hospitalier FAFPHR, et le 1er syndicat de la Terroriale, le SAFPTR, est très attachée à défendre des services publics de qualité, respectueux des usagers et des agents publics.

Mobilisant ses compétences internes juridiques, la FA-FP a été la seule à défendre devant le tribunal administratif plus de 30 agents publics, pompiers et hospitaliers, suspendus par excès de zèle de leurs administrations pour non présentation de justificatif vaccinal anti-covid.

La FA-FP de La Réunion a dès le mois d’octobre 2021 accompagné ces professionnels dans la défense de leurs droits, sans attendre que le Conseil d’Etat ou d’autres juridictions nationales n’aient délibéré sur ce type de recours administratif.

La FA-FP a défendu sa lecture de la loi n°2021-140 du 5 août 2021 et celle-ci s’est avérée exacte, confirmée récemment par la jurisprudence.  

Après avoir défendu et plaidé de nombreux référés suspension, la FA-FP est à présent très heureuse de vous annoncer que les argumentaires juridiques qu’elle a ainsi également développés dans les procédures au fond ont été retenus et confirmés par le Tribunal administratif de La Réunion.

Le Tribunal vient de rendre déjà 17 (sur 19) jugements au fond ces derniers jours, réhabilitant ainsi dans leurs droits les pompiers indûment suspendus alors qu’ils étaient en accidents du travail, arrêts maladie !

Ces professionnels pompiers et hospitaliers témoignent :

– de leurs conditions de vie très difficiles durant ces deniers mois passés sans salaire alors qu’ils ont à leur charge leurs familles,

– des démarches qu’ils ont du parfois faire à nouveau auprès du tribunal pour que le SDIS applique enfin une ordonnance de référé en leur faveur (en pleine période des fêtes!)

-et de leurs ressentis à présent que la Justice a dit le droit et que leurs droits ont été défendus, affirmés et reconnus par la juridiction administrative.

La défense de la Liberté syndicale, liberté garantie par la convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales et la charte sociale européenne, est également au cœur des combats d’ordre juridique que mène la FA-FP. La défense au fond de cette liberté fondamentale concernant la représentante syndicale hospitalière de la FAFPHR est actuellement en cours en se fondant principalement sur la jurisprudence récente du Conseil d’Etat.

Nos droits n’existent que si on les défend.

C’est ainsi que la FA-FP accompagne tous les agents publics qui la sollicitent et fait jouer la solidarité entre les différents corps de métiers qu’elle représente (territoriaux, pompiers, hospitaliers) pour défendre des services publics de qualité respectueux de tous, usagers et agents publics. 

Pour la FA-FP, son Président Jean Pierre LALLEMAND, son vice-président Michel MANI , Isaline TRONC, secrétaire générale adjointe FAFPHR

Chaque contribution publiée sur le média nous semble répondre aux critères élémentaires de respect des personnes et des communautés. Elle reflète l’opinion de son ou ses signataires, pas forcément celle du comité de lecture de Parallèle Sud.

A propos de l'auteur

Vous pouvez aimer ceci