Attention aux éruptions solaires

[LIBRE EXPRESSION — LETTRE OUVERTE À LA TECHNOPOLE]

Chers amis de la Technopole, bonjour !

Dans le Space Daily d’aujourd’hui, cette brève a attiré mon attention :

Il y  a quelques années, j’avais signalé ce risque naturel majeur à la Protection Civile, au Rectorat et à l’Université, et à la section régionale de l’IHEDN, en indiquant que notre île, notre région, offrent un cadre remarquable pour une étude de ce risque, parce que notre isolement géographique permet facilement des caractérisations et des inventaires systématiques utiles pour une telle étude, avec un travail en trois phases :

                * Caractérisation et inventaire des équipements susceptibles d’être endommagés par une éruption solaire majeure

                * Recherche sur les mesures à prendre pour limiter les dégâts en cas d’éruption solaire majeure ( le préavis est d’une dizaine d’heures )

                * Réflexion sur les mesures préventives à prendre dans la conception des systèmes susceptibles d’être touchés par les éruptions solaires

Il n’y avait pas eu de réponse à mes propositions.  Les années passent, et le monde commence à s’organiser pour faire face à la menace. La proposition que j’avais faite d’une étude d’intérêt mondial à faire à La Réunion reste très valable.

Pourriez-vous relayer ma proposition auprès des différentes autorités ( Préfecture, Rectorat, Défense ) qui dans nos systèmes socio-economico-politiques actuels ont le pouvoir d’organiser institutionnellement une campagne de recherche appropriée ?

 Avec toutes mes amitiés, la vie est belle

Guy Pignolet, Senior Space Educator,Ancien Président du Comité Éducation de la Fédération Mondiale d’Astronautique IAF

Chaque contribution publiée sur le média nous semble répondre aux critères élémentaires de respect des personnes et des communautés. Elle reflète l’opinion de son ou ses signataires, pas forcément celle du comité de lecture de Parallèle Sud.

A propos de l'auteur

Vous pouvez aimer ceci