[Bisik] Une rencontre entre frénésies de vibrations et rythmes endiablés !

Bisik - My Josephine 11-11-22-53

LE CONCERT DE JOAN’R, OHM ET MY JOSEPHINE RACONTÉ PAR LE BISIK

Vendredi 11 novembre, le Bisik a vibré aux rythmes de l’univers unique de OHM et de My Joséphine. Deux projets incroyables qui ont tenu le public en haleine jusqu’à tard dans la nuit pour deux expériences fortes en émotions. En ouverture de soirée c’est Joan’r, découvert lors de nos soirées (K)ozé, qui a assuré un DJ set plein d’allant koté jardin.

  • Bisik - My Josephine 11-11-22-3
  • Bisik - My Josephine 11-11-22-3
  • Bisik - My Josephine 11-11-22-3
  • Bisik - My Josephine 11-11-22-3
  • Bisik - My Josephine 11-11-22-3
  • Bisik - My Josephine 11-11-22-3
  • Bisik - My Josephine 11-11-22-3
  • Bisik - My Josephine 11-11-22-3
  • Bisik - My Josephine 11-11-22-3
  • Bisik - My Josephine 11-11-22-3
  • Bisik - My Josephine 11-11-22-3
  • Bisik - My Josephine 11-11-22-3
  • Bisik - My Josephine 11-11-22-3
  • Bisik - My Josephine 11-11-22-3

*** OHM, un univers unique et captivant ***

Balakumar Paramalingam et Loya ont illuminé la scène du Bisik par leur singularité ! Ce duo hypnotique raconte des histoires à travers leurs compositions, celle de la création, de son évolution et du système solaire. L’alliance de ses deux musiciens d’exception à laissé le public bouche bée plongeant la plupart d’entre nous dans une exquise rêverie. 

Balakumar Paramalingam vient du Sri-Lanka et joue du Pakhawaj et de la guimbarde, c’est l’un des artistes de premier plan en Europe dans la percussion indienne. Le Pakhawaj accompagne traditionnellement la musique et le chant Dhrupad, issu de la plus ancienne tradition classique de musique indienne. Les frappes du Pakhawaj ont des noms spécifiques et un langage à part dont Balakumar Paramalingam nous a fait la démonstration avec brio. 

Loya, originaire de la Réunion et artiste électro reconnu, joue aussi de la sitār indienne. Avec son archet, ses machines et sa maîtrise de l’électronique, il crée une musique inclassable qui a séduit un public avide de découvertes. 

Mythologie indienne et sonorité moderne s’entrechoquent pour offrir aux spectateurs une performance musicale inédite et hors du temps qui n’aura laissé personne indifférent.

*** My Joséphine de la News Orléan à La Réunion ***

Le temps d’un changement de plateau et My Joséphine s’empare de la scène pour une ambians do fé ! Vendredi soir Marie au chant et à la contrebasse, Duff à la guitare  et Louis au beatmaking et finger drum nous ont offert, avec une énergie positive fulgurante, une prestation de qualité, une véritable performance musicale et scénique !

Ce trio pop, jazz, électro, à la configuration originale, mélange l’ancien et le moderne. 

Marie issue du registre Jazz de la New Orléans s’aventure dans de la pop créolisée aux couleurs variées et fruitées. Du peps, de l’acidité, du sucré, tout était là ! Un vrai festin musical aux accents parfois très rock qui a conquis là aussi le public.

Et pour cause, le cœur y était. Leur concert au Bisik dans le cadre de leur tournée à La Réunion est l’aboutissement symbolique d’un long processus créatif, de recherches et d’introspection. Dans sa musique Marie nous livre son histoire. Elle décrit une quête liée à son passé : la reconstitution de son arbre généalogique réunionnais, une identité créole qu’elle redécouvre avec fascination, comme dans son titre “Églée”  où elle parle de son arrière-grand-mère créole.

Les refrains impactants et entêtants s’enchaînent comme dans “Figur d’fami” où elle parle du lien familial, entre elle, ses ancêtres et leurs descendants. Marie parle du lien mais  sait  aussi le créer, avec son public et ses musiciens avec qui elle interagit  et danse. 

Dans une énergie folle, elle dépeint l’histoire, les visages mais aussi les paysages de La Réunion. Elle décrit poétiquement les paysages réunionnais dans « karo kann », une ode à cette plante qui arbore notre île et qui est chargée d’histoire.

My Joséphine danse ! Et pas seulement dans la cuisine comme elle le clame dans son titre « Pousa kmi dans ». Tout en mouvement, suivant la cadence de ses morceaux au rythme endiablé, Marie chante en invitant son public à lâcher prise, à s’amuser en « bougeant son body ».  Sur le titre « Secousse »  Marie saute, se déhanche, chante et met le feu sur la scène tout comme le public qui la suit sur le dance-floor.

La soirée se termine sur une tradition signée My Joséphine : un gospel au sonorité blues, chanté et joué à merveille. En français, créole, en anglais, My Joséphine a offert au Bisik un concert d’exception avec des titres en exclu qui figureront sur l’album Églée à paraître le 10 février, à écouter absolument !

Un grand merci à Joan’r, à OHM et à My Joséphine ainsi qu’à l’ensemble de nos partenaires pour leur soutien indispensable, à toutes les équipes techniques, à tous les bénévoles sur place et bien sûr, un grand merci à vous tous qui avez fait le déplacement et sans qui rien ne serait possible. Vous qui avez été hier soir plus que jamais formidables !

Pascal Saint-Pierre

Régie : Alexandre Duchemann

Son : Vincent Gerbith

Lumières : Sylvain Lallemand

Photos : Iris Mardémoutou

Vendredi prochain

La semaine prochaine, vendredi 18  novembre à partir de 19h le label Maudit Tangue fête ses 10 ans au Bisik ! Avec LomoR et le duo sud-africain Make-Overs !

Make-Overs, Andreas (guitare) et Martinique (batterie), délivre un rock-garage énergique et mélodique, ça joue vite et fort et c’est complètement addictif.

Power Trio de Thrash Old School, qui sévit à l’île de la Réunion depuis 2020. LomoR envoie du bois, du métal et toute autre matière à te décapiter du pangolin.

Un rendez-vous rock à ne surtout pas manquer !

Pensez à réserver vos places dès maintenant, en ligne :  https://cutt.ly/TN0smz0

Ouverture des portes 19h avec le War-Up de Joan’r koté jardin, début du premier concert 20h00

Infos / résa au 0693633939

Buvette et restauration sur place

A propos de l'auteur

Vous pouvez aimer ceci