La Dame aux Camélias, une œuvre monumentale et collective

[8 MARS : JOURNÉE INTERNATIONALE DU DROIT DES FEMMES]

Floé, La dame aux camélias, peinture géante réalisée pour La journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, le 25 novembre 2021, Académie des Camélias. © Jean-Michel Fruteau de Laclos

L’Académie des Camélias et LERKA (Espace de recherche et de création en arts actuels) ont mis en place à la fin de l’année 2021, dans le cadre de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, une action artistique collective sous la houlette de Floé, artiste connue pour ses interventions dans l’espace public.

L’œuvre monumentale, peinte sur le sol de la terrasse surplombant l’Académie, est le résultat d’un long travail en amont sur les représentations visuelles et les signes graphiques du quartier permettant de concevoir un index de motifs, images, formes et silhouettes qui sont ensuite venus nourrir la proposition plastique. Pendant un mois, ces ateliers ont réuni des femmes, des hommes et des enfants du quartier des Camélias autour de Floé et son équipe. Au programme, des recherches diverses d’appréhension de l’environnement du quartier, de son histoire et de son caractère :  atelier de « recherche en marchant » visant à favoriser le ressenti des participants sur le déplacement, la dépense physique, la prise en compte de la lumière et de l’ombre, les obstacles ; atelier sur l’organisation du quartier par l’étude de cartes historiques ; atelier d’observation et de détournement des plans et cartes en motifs décoratifs ; atelier sur le corps en mouvement… Les participants ont également contribué à la réalisation de l’œuvre qui, une fois terminée, a été prise en photo par drone pour ensuite être imprimée sur des cartes postales qui seront autant de cartes de visite pour les habitants du quartier. Au final, l’œuvre apparaitra ainsi que le quartier, proche de l’Académie sur les services de cartographie en ligne tel que Géoportail ou Google Wiew.

Les femmes puissantes de Floé

Graphiste de formation, Floé vit à La Réunion depuis une dizaine d’années et développe un travail de street art axé essentiellement sur le thème de la femme. 

Comme l’explique Antoine Duvignaux, « Floé dessine des femmes puissantes et généreuses, aux facettes multiples, à la fois fragiles et fortes, disgracieuses et sexy, farouches et provocantes, gaies et torturées… Contorsionnistes, elles sont sans arrêt en négociation avec leur corps »

Des femmes aux multiples couleurs, car pour Floé, « Nous sommes toutes blanches, noires, jaunes, rouges, vertes etc… ». L’artiste amène le spectateur à voir de la beauté dans ce qui est généralement considéré comme disgracieux : bourrelets, poils, boutons et autres taches de rousseur. Il s’agit également de montrer la beauté de celles qui osent faire sauter les verrous et remettre en question les codes de bien-être ou de bien-paraÎtre en société, « en étant juste elles-mêmes à la face du monde ».

L’Académie Intergénérationnelle des Camélias est un projet construit en collaboration avec des habitants du quartier et qui affirme dans ses orientations une volonté de développer des actions innovantes, participatives et collectives. Lieu d’échanges entre générations, l’Académie intègre un axe lié à l’insertion des jeunes et de leur famille. Il s’agit de mobiliser chacune et chacun pour initier collectivement une dynamique inclusive et autonome et interroger, en résonance, les notions de « représentation » : de son quartier, de sa communauté, de son genre.

Patricia de Bollivier

https://www.facebook.com/academie.camelias974/posts/273208868094033/

A propos de l'auteur

Sur le même thème