[6ème circonscription] Les candidats répondent à nos questions

Un député sert avant tout à légiférer : à écrire des lois nationales. C’est la majorité élue à l’Assemblée qui pourra décider si, oui ou non, le gouvernement qui en découlera, fixera l’âge de la retraite à 65 ans, ou non. Ce sont les députés qui fixeront les grandes orientations de la politique de la France dans les cinq prochaines années.

Parallèle Sud a donc décider de recentrer le débat sur les enjeux législatifs à venir. Nous avons arbitrairement sélectionné onze questions :

1 Pour ou contre la retraite à 65 ans ?

2 Pour ou contre une allocation mensuelle de 1 000€ par étudiant ?

3 Pour ou contre le Smic à 1 400€ net ?

4 Pour ou contre 20 heures de travail obligatoire pour les allocataires du RSA ?

5 Pour ou contre la légalisation du cannabis ?

6 Pour ou contre la régularisation des sans-papiers ?

7 Pour ou contre le port du voile dans la rue ?

8 Pour ou contre le créole à l’école ?

9 Pour ou contre le shimaoré à l’école ?

10 Votre principale mesure pour sauver la planète ?

11 Dans quel groupe politique siégerez-vous à l’Assemblée nationale ?

Cette page sera complétée chaque vendredi jusqu’à l’élection, au rythme de l’envoi des vidéos des candidats.

L’état des forces en présence

Circonscription sans union, la 6ème est un théâtre de duels ouverts. Fratricide sera celui qui opposera Alek Laï-Kane-Cheong (Croire et Oser) à son ancien camarade de parti actuellement vice-président de la Région, Frédéric Maillot qui a obtenu l’investiture de l’union de la gauche. 

De leur côté, la députée sortante Nadia Ramassamy (LR)  et Monique Orphé (PS) qui tint ce rôle sous le quinquennat Hollande, rejoueront un match plus classique.

A gauche, sans investiture de la France Insoumise il faudra aussi compter sur le poids du nom de Nadine Gironcel-Damour (PCR), la candidature inattendue et médiatique du docteur Philippe de Chazournes et celles du gilet jaune Jean-Noël Hoarau et de Didier Lombard pour Lutte Ouvrière.

Pour pimenter le jeu des pronostics, entreront également en scène Loïc Fanfan qui s’inscrit dans une stratégie dionysienne, Johny Adekalom (centriste) ex-adjoint municipal de Maurice Gironcel, la RN Valérie Legros, Ophélie Clain qui se revendique droite souverainiste et surtout Eric Leung (LREM) l’ancien président de la Confédération des PME.

Les candidats :

Ophélie Clain (Les Patriotes), Monique Orphé (Parti socialiste), Valérie Legros (Rassemblement National), Philippe De Chazournes (Ensemble pour les libertés), Eric Leung (La République en marche), Frédéric Maillot (Nouvelle Union populaire écologique et sociale), Loïc Fanfan (Tous Dionysiens), Nadine Gironcel Damour (Parti communiste), Alexandre Laï-Kane-Cheong (Croire et Oser), Nadia Ramassamy (Les Républicains), Jean Noël Hoareau (Mouvement Solidaire Projets Réunion), Didier Lombard (Lutte Ouvrière), Johny Adekalom (sans étiquette)

Parallèle Sud est un nouveau média réunionnais, indépendant. 🌾 Il a vocation à vivre uniquement des dons de ses lecteurs. Pour contribuer à son existence pérenne, vous pouvez faire un don ponctuel ou mensualisé, du montant que vous voulez. Ce don est défiscalisable à 66%. ⬇️

A propos de l'auteur

Sur le même thème