« Ensemble pour défendre le pouvoir de vivre notre retraite dignement »

Retraites

Après Balladur en 1993, Fillon en 2003 et 2010, Touraine en 2014, le gouvernement Borne a présenté son «plan» pour sauver les retraites des Français : décalage du départ à la retraite à 64 ans, augmentation de la durée de cotisation à 43 ans (soit 172 trimestres) et une retraite à taux plein à 67 ans. Du déjà-vu, entendu et vécu. De surcroît, cette réforme ne sera pas la dernière, comme l’a confirmé mercredi Bruno Le Maire, ministre de l’Économie.

Notre système universel (pour tous les citoyens français) de retraites est un héritage né Conseil national de la Résistance en 1945. C’est surtout « un patrimoine pour ceux qui n’en ont pas », comme le rappelle France Stratégie dans sa note de 2020.

Nous sommes bien conscient.e.s que le vieillissement de la population s’accélère sur notre île et dans notre pays.  Nous sommes bien conscient.e.s que les futurs actifs cotiseront de plus en plus tardivement aux caisses de retraites en raison d’un marché de l’emploi fragile, notamment dans les départements d’outre-mer. Nous sommes bien conscient.e.s que le système de retraites pèse lourd sur le budget de notre État. 

Néanmoins, cette réforme, qui ne sera pas la dernière, doit-elle se faire maintenant dans un contexte social difficile où tous les curseurs sont dans le rouge ? Est-elle juste ? Pour les citoyen.ne.s engagé.e.s et concerné.e.s, clairement non !

À La Voix citoyenne – La Réunion  nous demandons qu’une vraie réforme systémique des retraites soit mise au cœur des débats publics dans le cadre du Conseil national de la refondation. Le système des retraites concerne toutes les générations de ce pays. Il faut par conséquent un consensus large sur cette question.

Il nous parait essentiel que les métiers ayant une pénibilité physique ou mentale, notamment les métiers générant des troubles musculo-squelettiques, soient mieux pris en compte dans le calcul de retraite.

Enfin, pour les femmes, nous souhaitons une meilleure prise en compte de leur carrière, qui sont trop souvent fragmentées.

Le 19 janvier, nous citoyen.ne.s, étions dans les rues pour défendre bien plus qu’une réforme des retraites juste. Nous étions ensemble pour revendiquer un modèle de société plus fraternel qui repose sur des liens forts de respect et de solidarité entre chaque génération. Nous étions ensemble pour défendre le pouvoir de vivre notre retraite dignement.

Giovanni PAYET
La Voix citoyenne

Chaque contribution publiée sur le média nous semble répondre aux critères élémentaires de respect des personnes et des communautés. Elle reflète l’opinion de son ou ses signataires, pas forcément celle du comité de lecture de Parallèle Sud.

A propos de l'auteur

Comité de lecture

A Parallèle Sud nous nous faisons un devoir de libérer la parole, de la partager, sous quelque forme que ce soit (texte, vidéo, son, BD...). Chaque lecteur peut être acteur et créer l'information. Celle-ci est relue par le comité de lecture de Parallèle Sud avant d'être publiée dans la Libre expression.

One thought on “« Ensemble pour défendre le pouvoir de vivre notre retraite dignement »

Comments are closed.

Vous pouvez aimer ceci