[HELICOPTERES] Les hélistations sont-elles légales? KOLAIR974 dépose un recours

Hélilagon hélicoptères

LIBRE EXPRESSION

L’Association de Défense des Résidents du Département de la Réunion – KOLAIR974 a assigné la Marie de Saint-Paul au Tribunal Administratif pour clarifier la situation administrative des hélistations de l’Eperon et de l’Ermitage. 

L’Association de Défense des Résidents du Département de la Réunion – KOLAIR974 a été fondée en 2021 à l’initiative de résidents de la côte Ouest qui étaient plus que lassés de subir les nuisances sonores générées par les hélicoptères, les ULM, les autogyres et tout ce qui vole avec un moteur au-dessus de leur maison 7 jours sur 7 toute l’année dès 6 heures du matin ! 

Association loi 1901 inscrite à la sous-préfecture de Saint-Paul, KOLAIR974 a pour objet principal la lutte contre les nuisances sonores générées par le tourisme aérien à la Réunion. Elle défend tous les réunionnais victimes de ces nuisances sur tout le département. 

Près de 500 personnes nous soutiennent et de nombreuses réunionnaises et réunionnais ont signé la pétition sur Change.org https://www.change.org/StopNuisancesAériennesRéunion

KOLAIR974 est adhérente à l’Union Française Contre les Nuisances des Aéronefs (UFCNA – http://www.ufcna.eu) et à Halte Hélico, une association basée à Ramatuelle poursuivant le même objectif dans le département du Var. 

KOLAIR974 est notamment le représentant des victimes des nuisances sonores aériennes de l’Ouest auprès des services de l’Etat et participe aux réunions, lorsqu’elles sont organisées, par la sous-préfecture de Saint-Paul avec les opérateurs. 

KOLAIR974 constate et regrette que l’Etat ne tienne pas sa promesse, par la voix du Préfet, de mettre en place une charte d’engagement sur l’activité aérienne qui aurait dû être opérationnelle depuis le moi de mars 2021 ! 

La situation à ce jour : 

Dans le Sud : 

Le trafic aérien poursuit son intensification en particulier dans le bras de la Plaine qui est devenu un véritable cauchemar pour les riverains compte tenu de l’ouverture anarchique de très nombreuses hélisurfaces. 

Une demande de fermeture de ces hélisurfaces, dont les conditions d’utilisation sont en contravention avec les règlementations en vigueur, a été adressée à la Préfecture en début d’année 2022 laquelle n’a reçu qu’un réponse de principe, sans effet de réduction sur l’activité. 

Des suites judiciaires sont donc envisagées à ce sujet. 

Dans l’Ouest : 

Malgré plusieurs réunions entre les représentant des riverains, les services de l’Etat et les exploitants, aucune proposition concrète n’a été faite et aucun des légers engagements pris au cours de ces réunions par les deux principales compagnies d’hélicoptères exploitant les hélistations de l’Eperon et de l’Ermitage ainsi que par les exploitants de la base ULM de Cambaie n’ont été tenus. 

Face à cet immobilisme de l’ensemble des parties prenantes dans la gestion des nuisances sonores aériennes à la Réunion, KOLAIR974 a donc décidé de porter son combat sur le plan judiciaire. 

En effet, la Mairie de Saint-Paul n’a pas souhaité répondre dans le délai légal à la demande amiable qui lui a été faite dès le mois de mai 2021 par certains fondateurs de KOLAIR974 de leur transmettre les justificatifs autorisant les constructions sur les hélistations au sujet desquelles le doute est permis. 

Près d’un an après cette assignation, la Mairie qui cherche à gagner du temps dans ce dossier, qui visiblement lui pose problème, se réfugie derrière la prescription, tout comme la Préfecture de la Réunion ! Cette attitude commune semble donc bien confirmer que les situations administratives ne sont pas si claires qu’on veut bien nous l’expliquer, car pour autant, aucun justificatif confirmant la régularité des constructions n’a été communiqué ! 

KOLAIR974 regrette vivement que les décideurs locaux ne prennent pas au sérieux la question des nuisances sonores à la Réunion alors que des solutions simples pourraient être mises en place grâce à une véritable concertation. 

C’est ainsi que la Marie de Saint-Paul a été assignée au Tribunal Administratif de la Réunion dès le mois de juillet 2021 afin de se justifier sur la régularité des hélistations de l’Eperon et de l’Ermitage au regard de la réglementation d’urbanisme applicable. 

Pour la fin du jupitérisme ambiant ! 

Cette situation de mépris vis à vis de la population est entretenue par le jupitérisme actuel qui caractérise nos décideurs. 

Un espoir ténu, mais sans illusion, nous est donné par madame la Première ministre, Elisabeth Borne, qui a indiqué après sa nomination vouloir «aller plus vite et plus fort», «porter [d] es transformations sans mettre en difficulté nos concitoyens», «faire en sorte que les Français vivent mieux»… 

En effet, la réglementation aérienne relève notamment de la compétence du Premier ministre et maintenant qu’elle est officiellement en charge de la «planification écologique», appuyée dans cette tâche (à l’heure où nous écrivons ces lignes) par les ministres Agnès Pannier-Runacher (Transition énergétique) et Amélie de Montchalin (Transition écologique), elle confirme (JDD 21 mai 2022) : «Nous devons aller plus vite et plus fort sur la transition écologique», et défend un objectif : la neutralité carbone de la France en 2050. Deux «priorités» sont également fixées : la sortie des énergies fossiles et la lutte contre «l’effondrement de la biodiversité». 

Tout un programme… qui s’il était appliqué à notre île, règlerait notre problème !! En attendant que ces mesures soient éventuellement mises en places, les hélicoptères volent toujours au-dessus de nos maisons… 

Ainsi, la procédure judiciaire se poursuit et c’est donc maintenant au Tribunal Administratif de la Réunion de trancher sur le sujet épineux de la situation administrative des hélistations de l’Ouest. 

Cette décision est d’autant plus importante qu’il serait injuste que la Mairie de Saint-Paul et les services de l’Etat, si prompts parfois à faire détruire les cases construites sans permis, laissent des acteurs économiques non respectueux des règles d’urbanisme, prospérer et nuire à la population ! 

KOLAIR974, Membre de l’Union Française Contre les Nuisances des Aéronefs – UFCNA Membre de Halte Hélico 

Pour plus d’informations, contactez-nous : 

[email protected] 

Kolair974.re https://www.facebook.com/groups/kolair974 

ASSOCIATION DE DEFENSE DES RESIDENTS DU DEPARTEMENT DE LA REUNION N° W9R4008653. 28 rue des Boutons d’Or – Fleurimont – 97460 Saint-Paul – [email protected] 

Chaque contribution publiée sur le média nous semble répondre aux critères élémentaires de respect des personnes et des communautés. Elle reflète l’opinion de son ou ses signataires, pas forcément celle du comité de lecture de Parallèle Sud.

A propos de l'auteur

Vous pouvez aimer ceci