« Ou dit NO au pouvoir d’achat… »

LIBRE EXPRESSION

Jeudi, le ministre délégué aux Outre-Mer a présenté les conclusions du Oudinot du pouvoir d’achat. Le ministre conclut sa présentation en précisant qu’il ne s’agit que d’une première étape.

Nous l’espérons bien !

Car en effet, une fois de plus La Réunion reste sur la touche du match des négociations. A croire que nos joueurs n’étaient pas bons… ou que le jeu était pipé d’avance.

Les leviers clés de l’amélioration du pouvoir d’achat des Réunionnais n’ont pas été utilisés. Le bouclier qualité prix et l’octroi de mer sont « rénovés » en Guadeloupe et Martinique.

Pour La Réunion, le ministre « s’excuse » prétextant que ces points n’ont pas été abordés au cours des négociations locales… Monsieur le Ministre, parfois, il ne vaut mieux rien dire.

Après la déception du moment, il ne faut surtout pas déclarer forfait.

Nous comptons sur la persévérance de l’ensemble de nos élus et les mobilisations citoyennes pour que les prochaines étapes soient davantage profitables à l’ensemble des Réunionnais.

Ruth Dijoux, Docteure en droit privé, Porte-parole départementale et Référente Sud de Génération Ecologie La Réunion

Chaque contribution publiée sur le média nous semble répondre aux critères élémentaires de respect des personnes et des communautés. Elle reflète l’opinion de son ou ses signataires, pas forcément celle du comité de lecture de Parallèle Sud.

A propos de l'auteur

Comité de lecture

A Parallèle Sud nous nous faisons un devoir de libérer la parole, de la partager, sous quelque forme que ce soit (texte, vidéo, son, BD...). Chaque lecteur peut être acteur et créer l'information. Celle-ci est relue par le comité de lecture de Parallèle Sud avant d'être publiée dans la Libre expression.

Vous pouvez aimer ceci