Piman lapat

[Piman lapat] Souriez, vous êtes mort… mais protégé

caméra vidéo surveillance vidéo protection mairie saint-denis
Photo d’illustration PhN.

Si le fait-divers n’était pas aussi dramatique, il y aurait de quoi en sourire. En quelques secondes, un procureur et un colonel de gendarmerie expliquent à plusieurs reprises, benoîtement et sans aucune pudeur, comment on a pu retrouver le suspect d’un crime grâce « au système de vidéo protection » de la commune, sans jamais dévier d’une terminologie inscrite dans la loi depuis 2011. Oui, vous avec bien lu, vendredi dernier, un drame effroyable a eu lieu à Tonneins dans le sud-ouest de la France, une jeune fille de 14 ans a été enlevée à sa sortie du collège puis tuée, et on nous parle de « vidéo protection ». Protection de quoi, si ce n’est de convaincre la population et le contribuable que son argent ne sert pas à le surveiller. La jeune fille tellement bien « protégée », est morte. 

Philippe Nanpon

A propos de l'auteur

Philippe Nanpon

Déménageur, béqueur d'clé dans le bâtiment, chauffeur de presse, pompiste, clown publicitaire à roller, après avoir suivi des études d’agriculture, puis journaliste depuis un tiers de siècle, Philippe Nanpon est également épris de culture, d’écologie et de bonne humeur. Il a rejoint l’équipe de Parallèle Sud pour partager à la fois son regard sur La Réunion et son engagement pour une société plus juste et équitable.

Sur le même thème