Pour une TVA à 0%

LIBRE EXPRESSION

Dans le cadre du Projet de Loi de Finances (PLF) pour 2023, j’ai déposé avec mon groupe « Liberté, Indépendants, Outre-Mer & Territoires » et cosigné plusieurs dizaines d’amendements visant à défendre et protéger nos familles et nos entreprises.

Voici ceux que je défendrai plus particulièrement à l’Assemblée Nationale :

– une hausse des plafonds du quotient familial afin d’accorder un coup de pouce fiscal aux Familles dans un contexte de forte inflation ;

– face à la cherté de la vie en outre-mer, je réitère ma demande d’étendre le régime actuellement applicable à la Guyane et à Mayotte – où la TVA ne s’applique pas – à la Guadeloupe, à La Martinique et à la Réunion, au moins pour les produits de première nécessité (TVA à 0%) ;

– pour tenir compte des crises sanitaire, sociale et internationale depuis 3 ans, et afin de relancer le BTP, je souhaite proroger les dispositifs de défiscalisation « Denormandie » de 2023 à 2025 afin de soutenir les investissements locatifs dans l’ancien. De manière analogue, pour les constructions neuves, je demande à proroger le dispositif Pinel notamment dans son volet Outre-Mer (maintien des taux actuels en lieu et place d’une diminution en 2023).

Mon vote sur le PLF 2023 sera notamment conditionné à la position du gouvernement sur ces amendements.

Nathalie Bassire, députée de La Réunion

Chaque contribution publiée sur le média nous semble répondre aux critères élémentaires de respect des personnes et des communautés. Elle reflète l’opinion de son ou ses signataires, pas forcément celle du comité de lecture de Parallèle Sud.

A propos de l'auteur

Vous pouvez aimer ceci